Les châteaux de la Loire :

Amboise

Sur un éperon rocheux dominant la Loire, alliant un caractère médiéval et un raffinement Renaissance.une demeure royale qui connut toute sa splendeur aux XVe et XVIe s de Charles VIII à François 1er. Visites de la Tour des Minimes, la Tour Heurtault, le Logis royal , la chapelle Saint-Hubert qui abrite la tombe de Leonard deVinci, les jardins restitués.

Blois

Erigé sur un un coteau découpé en promontoire au coeur de la ville, le château est un résumé de l’architecture française. : pignon médiéval élevé par les Comtes de Blois, manoir de pierre et de brique Louis XII, aile Renaissance et aile classique. Dans l’aile Louis XII, le musée des Beaux-Arts, dans l’aile François 1er les gracieuses loggias, l’escalier en saillie installé dans une tour octogonale ajourée, aux étages, les appartements dont le fameux cabinet aux armoires secrètes de Catherine de Médicis…

Chambord

Inscrit sur la liste du patrimoine mondial au coeur d’un parc de 5 500 ha, Chambord, ancien rendez-vous de chasse est le plus vaste des châteaux de la Loire, 440 pièces, 365 cheminées… Au centre du monument, le célèbre escalier à double révolution, aux étages, les appartements royaux de François 1er et Louis XIV , celui du maréchal de Saxe, de Stanislas Leczinski, sur le toit-terrasse, une symphonie de lucarnes, cheminées, flèches, clochetons…

Chenonceau

Dissimulé dans un parc, cet harmonieux château semble flotter sur le cours paisible duCher. Pendant 4 siècles, ce fut un château de femmes, Chaterine Briçonnet la bâtisseuse, Diane de Poitiers, la belle favorite d’Henri II, Catherine de Médicis, la reine régente, Louise de Lorraine, sa belle-fille l’inconsolable veuve d’Henri III, Gabrielle d’Estrées, la favorite d’Henri IV…… Un Chef d’oeuvre d’architecture Renaissance dans son écrin végétal : les jardins de Catherine et de Diane.

Cheverny

Situé en Sologne blésoise, le domaine est une propriété seigneuriale qui appartient à la même famille depuis plus de 6 siècles, les Hurault, famille de financiers et officiers au service de plusieurs rois de France. Ce château raffiné du début du XVIIe s a toujours été habité ce qui explique la présence de nombreuses pièces de mobilier de différentes époques maintenues dans un état remarquable . Dans le parc, l’Orangerie, les Chenils, la Salle des Trophées, le Jardin Potager…

Villandry

C’est le dernier des grands châteaux édifiés au bord de la Loire à l’époque Renaissance qui doit sa grande réputation à la reconstitution extraordinaire de ses jardins à la française. Trois terrasses où se succèdent, la grande pièce d’eau, le jardin du Soleil, les jardins d’ornements et de l’Amour, le jardin potager attribué à Du Cerceau, le jardin des Simples, le Labyrinthe.